Numéro 5 - Printemps 2019

Une bande dessinée pour favoriser le dialogue interculturel

Sophie Gaulin

Sophie Gaulin

La directrice du journal La Liberté est la conceptrice de la bande dessinée Nelson.
Photo : Gracieuseté La Liberté
Est-ce qu’une bande dessinée peut faciliter le dialogue interculturel et une inclusion réussie des nouveaux arrivants dans l’Ouest ? C’est le pari qu’a lancé la directrice générale du journal La Liberté, Sophie Gaulin. Après deux ans de publication au Manitoba, la bande dessinée « Nelson au Manitoba » sera exportée dans tous les journaux francophones de l’Ouest canadien.

Ce projet original de bande dessinée présente un nouvel arrivant, Nelson, qui fait face à des situations loufoques, parfois déstabilisantes dans son processus d'intégration au Canada. Les aventures de Nelson permettent de traiter, de manière originale, l’expérience des différences culturelles et de présenter des histoires, souvent basées sur des faits réels, du processus d’adaptation des immigrants, mais aussi de la société d’accueil.

Avec l’arrivée constante d’immigrants au Manitoba, madame Gaulin a rapidement pris conscience des défis d’inclusion auxquels font face les nouveaux arrivants ainsi que les Canadiens dans leur rencontre avec les immigrants. Avec le projet Nelson, elle a souhaité que le journal ait un rôle moteur pour faciliter l’inclusion et la compréhension interculturelle. « Nous voulions rejoindre les jeunes, c’est plus facile de changer la mentalité des jeunes face aux différences culturelles. »

Le pari est réussi, le projet qui devait durer une année avec quarante-quatre planches de bande dessinée a été prolongé une autre année (2018) et sera maintenant produit à l’échelle régionale dans l’Ouest canadien. « À la fin de la première année, lorsque nous avons cessé la publication de Nelson au Manitoba, nous avons été inondés de courriels nous demandant de poursuivre le projet » explique madame Gaulin. Le projet ayant un attrait pédagogique pour les enseignants et étant populaire chez les jeunes a encouragé la division scolaire franco-manitobaine à investir dans le projet pour produire les quatre-quatre planches suivantes publiées en 2018.

Le projet sera maintenant exporté et adapté pour les journaux de l’Ouest canadien grâce à l’engagement du Conseil jeunesse manitobain. Le Conseil a déposé une demande de subvention auprès de Patrimoine canadien pour réaliser une douzaine de nouvelles planches de Nelson. Cette subvention permettra aux aventures de Nelson d’être publiées au Yukon, en Alberta, en Colombie-Britannique, aux Territoires du Nord-Ouest et en Saskatchewan.

L

Nelson en Saskatchewan - 1

Imprimer
3461 Noter cet article:
Pas de note

Theme picker

Actualité littéraire

Des haïkus inspirés par la démesure des Prairies

Lancement du premier recueil de haïkus de Sébastien Rock à Saskatoon

Mychèle Fortin 0 2988 Note de l'article: Pas de note

SASKATOON - Ça a l’air tellement simple, un haïku : trois lignes, 17 syllabes… Ça ne l’est pas. C’est ce qu’ont appris la quarantaine de personnes qui ont assisté, le 30 avril dernier, au lancement d’un recueil de haïkus de Sébastien Rock à la librairie McNally Robinson de Saskatoon.

RSS

Theme picker

Les artisans de ce numéro

Artiste invitée : 
Louise Dandeneau

Auteurs :
Claudine Audette-Rozon
Estelle Bonetto
Louise Dandeneau
Paul Ruban
Seream C.H.

Coordination de la publication :
Sébastien Rock

Comité d’édition :
David Baudemont,
Jean-Marie Michaud,
Ian C. Nelson,
Jean-Pierre Picard,
Sébastien Rock

Comité de lecture :
Charles Leblanc,
Gisèle Villeneuve, 
Marie-Diane Clarke

Webmestre et mise en page :
Jean-Pierre Picard

Parrainage et hébergement du site :
Coopérative des publications fransaskoises

Hébergement des réunions et café :
La Troupe du Jour

 

Index- numéro 5

Index- numéro 5

No content

A problem occurred while loading content.

Previous Next

Merci à nos partenaires et commanditaires:

Coopérative des publications fransaskoises   Conseil culturel fransaskois   Saskculture