Numéro 4 - Automne 2018

Un roman créé avec des élèves de deux écoles de Moose Jaw

Lancement de "Regarde derrière toi"

Les collaborateurs au projet de création du livre Regarde derrière toi

Les collaborateurs au projet de création du livre Regarde derrière toi

Photo : Sebastian Fasiang
MOOSE JAW - Le 13 juin 2018, à l’École St Margaret School de Moose Jaw, s’est déroulé le lancement du livre Regarde derrière toi !, une œuvre destinée aux jeunes et fruit d’une collaboration entre l’auteure Mme Martine Noël-Maw, l’illustrateur M. Andres Araneda et des élèves de deux écoles de Moose Jaw.

Ce roman jeunesse, qui est le 6e livre de Mme Noël-Maw, et le premier pour M. Araneda, raconte l’histoire d’un clown sinistre qui sème la terreur à Moose Jaw et de deux amis qui tentent d’élucider ce mystère. Leur enquête les mène à faire un lien entre ces étranges événements et un accident de train qui a décimé un cirque près de Chicago en 1918.

Ce roman jeunesse est particulier puisqu'il est issu d’une série de six ateliers d’écriture, animés par Mme Noël-Maw, pendant lesquels des élèves de 5e et 6e année de l’École St-Margaret et de l’École Ducharme de Moose Jaw ont eu la chance d’apprendre à rédiger un roman. Les élèves ont travaillé avec Mme Noël-Maw à développer les personnages du roman, leurs caractéristiques, l’intrigue et, bien sûr, le titre du livre. Pendant son allocution, l’auteure a avoué, qu'au début, elle n’aimait pas le titre suggéré par les étudiants. Mais l’ajout dans le roman d’un fait historique lui a donné plus de pertinence.

Pour l’auteure, l’idée de créer un roman avec des étudiants a commencé il y a plusieurs années et le principe de base de cette création était de faire parler les jeunes en français, en milieu minoritaire, et de créer des histoires qui se passent ici, en Saskatchewan.

Outre l’aspect littéraire de cette expérience et de l’objectif pédagogique des ateliers, pour Mme Noël-Maw, le but est plus personnel : « J’ai grandi dans une petite ville dans le Nord du Québec et j’ai toujours eu envie d’être écrivain, mais pour moi, je croyais que c’était impossible. Je croyais que les écrivains venaient tous de la France ou de Montréal, et qu’un écrivain ne pouvait jamais venir de ma petite ville. » Par ces ateliers et par cette création littéraire, l’auteure a non seulement démontré aux étudiants qu’une mise en commun des idées et le travail d’équipe mènent au succès, mais elle a prouvé aussi qu’il est possible d’écrire un roman… n’importe où !

Imprimer
3666 Noter cet article:
Pas de note

Actualité littéraire

Écrire en français dans les Amériques : mission impossible ?

André Magny (Francopresse) 0 1934 Note de l'article: Pas de note

Au Canada, en excluant les activités du Québec, il peut s’éditer annuellement jusqu’à 150 livres en français provenant d’une quinzaine d’éditeurs francophones. Derrière ces ouvrages, il y a les auteurs pour qui prendre la plume représente souvent un acte de foi.

RSS

Les artisans de ce numéro

Coordination de la publication :
Sébastien Rock

Comité d’édition :
David Baudemont, Jean-Marie Michaud, Ian C. Nelson, Jean-Pierre Picard, Sébastien Rock

Comité de lecture :
Marie Galophe, Michel Marchildon, Martine Noël-Maw

Webmestre et mise en page :
Jean-Pierre Picard

Parrainage et hébergement du site:
Coopérative des publications fransaskoises —
www.leau-vive.ca/cpf

Hébergement des réunions et café :
La Troupe du Jour
www.latroupedujour.ca

Illustrations :
Sharon Pulvermacher

Index

Index- numéro 4

Index- numéro 4

No content

A problem occurred while loading content.

Previous Next

Merci à nos partenaires et commanditaires:

Coopérative des publications fransaskoises   Conseil culturel fransaskois   Saskculture