Actualité littéraire

Des haïkus inspirés par la démesure des Prairies

Lancement du premier recueil de haïkus de Sébastien Rock à Saskatoon

Lancement du recueil Le champ de lin, Haïkus des Prairies à Saskatoon

Lancement du recueil Le champ de lin, Haïkus des Prairies à Saskatoon

Sébastien Rock et son fils Nico qui a ponctué la soirée de musique originale lors du lancement le 30 avril 2019.
Photo : Jean-Pierre Picard
SASKATOON - Ça a l’air tellement simple, un haïku : trois lignes, 17 syllabes… Ça ne l’est pas. C’est ce qu’ont appris la quarantaine de personnes qui ont assisté, le 30 avril dernier, au lancement d’un recueil de haïkus de Sébastien Rock, Le champ de lin, Haïkus des Prairies, à la librairie McNally Robinson de Saskatoon.

Les haïkus du recueil sont organisés autour des quatre saisons avec, comme indiqué dans le prologue, « une prédilection pour l’hiver, saison qui, même si elle invite au recueillement et donc à l’écriture, semble durer parfois trop longtemps ».

L’ordre habituel des saisons est bousculé, et c’est avec l’été qu’on commence. « Je crois que l'été est le point d'entrée idéal pour se familiariser avec les Prairies. Ses atouts sont plus facilement appréciables vus de l'extérieur : la couleur des champs, les nuits d'éclair, les aventures aquatiques », explique Sébastien, Québécois d’origine, arrivé en Saskatchewan il y a près de vingt ans.

Lorsqu’il n’écrit pas des haïkus, ou autre chose, Sébastien enseigne à l’école Mother Teresa School de Saskatoon. C’est le prof, tout autant que le poète, qui a fait vivre une soirée enrichissante, et bilingue, aux spectateurs ce 30 avril dernier. D’abord, en faisant la lecture de quelques haïkus. Ensuite, en invitant quelques-uns de ses élèves à lire des haïkus de leur cru. Il a parlé de son cheminement d’écrivain et présenté quelques repères pour l’écriture de haïkus traditionnels. Les interventions de Ted View, l’illustrateur du recueil, et la musique originale de son fils, Nico Rock, ont ponctué les lectures. Un plaisir pour l'œil et l’oreille.

Lancement du recueil Le champ de lin, Haïkus des Prairies à Saskatoon

Lancement du recueil Le champ de lin, Haïkus des Prairies à Saskatoon

L'auteur Sébastien-Rock, à droite, en-compagnie de l'illustrateur de son recueil, Ted-View.
Photo : Jean-Pierre Picard
Sébastien est également l'instigateur du projet de revue littéraire des Prairies À ciel ouvert, dont il coordonne la publication.

Des haïkus de Sébastien ont été publiés dans diverses revues : Gong, Ploc¡, Haiku Canada Review, la chronique Asahi Haiku ainsi que dans la chronique Horizons de l’Eau vive. Mais Le champ de lin, Haïkus des Prairies est son premier recueil. « C’est une étape dans mon exploration des haïkus. Je me considère comme un novice qui a encore beaucoup à apprendre, mais c’est tout de même encourageant de voir le produit final. Ma collaboration avec mon ami Ted View m’incite à poursuivre l’exploration des haïgas, combinant l’art visuel à l’écriture des haïkus. » Une histoire à suivre, donc.

Le champ de lin, Haïkus des Prairies de Sébastien Rock est publié aux éditions David. On peut commander le livre en ligne.

Article précédent Les Éditions de la nouvelle plume applaudies à l’Assemblée législative
Prochain article À la découverte de Pierrette Requier
Imprimer
2208 Noter cet article:
Pas de note

Please login or register to post comments.

Theme picker

Une collaboration de

L'Eau vive